02 31 97 30 47
EnglishFrench
logo Clos Normand

L’article 32 de la loi sur la Liberté de la presse du 29 juillet 1881 sanctionne la diffamation publique envers les particuliers d’une amende de 12 000 €.

Nous avons vécu une scène violente d’un groupe de vingt personnes qui voulait partir sans payer après avoir saboté le service et retourné pour le plaisir 12 plats.

La gendarmerie est intervenue. Après avoir payé une note reduite, ces individus nous ont attaqués sur Tripadvisor et Google en inondant de faux avis. Nous avons déposé plainte pour diffamtion. La gendarmerie a pris très au sérieux cette plainte.

Rappel de la Loi.

« Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait est une injure ». « Article 32. – La diffamation commise envers les particuliers par l’un des moyens énoncés en l’article 23 sera punie d’une amende de 12000 euros. » Nous sommes dans du pénal.

Première famille identifiée : Panetta Stéphanie Merci Instagram

Deuxième famille : Reymond Jean Guillaume merci Facebook

Troisième famille : Goncalves Horacio